Qu’est-ce que le DynaTrac ?

Comment l’interface universelle de guidage DynaTrac positionne-t-elle tous les outils avec précision et répétabilité ?

Premièrement, le DynaTrac consiste en un module à l’arrière du tracteur qui coulisse latéralement pour ajuster la position de l’outil arrière. Il le fait en permanence pour garantir que l’outil reste sur la même ligne de guidage GPS (A-B) que le tracteur. Certains appellent cela un translateur.

La version DynaTrac 3-point

Deuxièmement, DynaTrac représente une gamme d’interfaces universelles de guidage :

  • DynaTrac existe en plusieurs versions 3-point qui assurent qu’il y aura toujours le bon produit pour connecter un type de tracteurs et d’outils. En effet, chaque version peut s’installer sur une large gamme de tracteurs et d’outils. Ils peuvent recevoir des outils 3-points, 2-points ou traînés pour offrir une grande polyvalence d’utilisation.

    DynaTrac

La gamme DynaTrac 3-point se compose de:

  • DynaTrac Compact: pèse 400kg et porte des outils jusqu’à 1500 kg. La course de travail est de 30cm. Il est compatible prise de force. Attelage Cat 2 côté outil
  • DynaTrac Premium: pèse 700 kg et porte des outils jusqu’à 4500 kg. La course de travail est de 50cm. Il n’est pas compatible prise de force. Attelage Cat 3N côté outil
  • DynaTrac Premium+: pèse 800 kg et porte des outils jusqu’à 5000 kg. La course de travail est de 30cm. Il est compatible prise de force. Attelage Cat 3N ou 3L réglable au choix
  • DynaTrac Ultima: pèse 1500 kg et porte des outils jusqu’à 7500 kg. La course de travail est de 50cm. Il est compatible prise de force. Attelage Cat 3L ou 4N côté outil

En version 3-point, il reproduit un relevage arrière de tracteur avec tous les bénéfices bien connus de cette conception pour connecter facilement les outils et ajuster leur position. En plus, il ajoute la fonction coulissante latéralement permettant de le positionner avec précision. Cela en fait un relevage arrière intelligent. C’est l’équipement idéal pour tout agriculteur voulant développer l’agriculteur de précision sur son exploitation. Découvrir la page produit.

La version DynaTrac Classic

 

  • Le DynaTrac Classic se dédie aux outils traînés comme les semoirs à maïs ou soja. Les ventes se concentrent aux Etats-Unis et au Canada. Il peut être installé directement en remplaçant la tête d’attelage standard du semoir comme sur les John Deere 1770 & 1775 NT, 1790/95, 7200 pour lesquels il a été conçu à l’origine.

Il peut aussi équiper des semoirs White ou Case IH 1250 et 2150. S’il ne peut s’intégrer dans le semoir, une gamme d’adaptateurs existe pour le connecter à la plupart des semoirs du marché (Horsch, Amazone, Kinze, John Deere DB, etc.) mais également à des barres d’injection d’ammoniaque comme Blu Jet ou Fast.

Pourquoi est-ce, en fait, la meilleure solution de guidage pour une exploitation ?

Un changement d’outil aussi facile que rapide

Premièrement, le DynaTrac offre un attelage 3 point. Par conséquent, l’outil guidé peut changer rapidement et facilement. Avec d’autres systèmes de guidage actif de l’outil comme par exemple les disques pivotants installés à l’arrière de l’outil, cela prend beaucoup plus de temps de façon fastidieuse car l’installation se fait spécifiquement sur l’arrière de l’outil. Le DynaTrac étant utilisable avec chacun des outils, il rend la précision possible pour chaque opération culturale. Ainsi, il se rentabilise plus rapidement en permettant d’améliorer les rendements ou de réduire les dégâts sur des cultures variées.

Moins de correction, plus de précision

De plus, la gamme avec attelage 3 points intègre une conception brevetée donnant la possibilité de travailler avec les bras d’attelage du DynaTrac en position flottante. Cela le rend plus fluide à piloter. Les bénéfices consistent en une précision de travail accrue de l’outil et une réduction du besoin de correction de sa position. En effet, le système n’étant pas rigide comme d’autres interfaces de guidage du marché, il ne pousse pas le tracteur d’un côté quand le coulissement de l’outil se fait dans l’autre direction. Il n’y a plus d’interférence entre le système de guidage GPS du tracteur et le système de guidage de l’outil. De nombreux clients furent enthousiastes quand ils l’ont vu fonctionné dans leurs champs de façon si efficace.

Augmentation de la durée de vie de vos outils et matériels

Un autre bénéfice du mode flottant des bras du DynaTrac apparait lorsque la position de l’outil est corrigée : l’interface de guidage DynaTrac change alors la direction de la tête d’attelage de l’outil lorsqu’il coulisse (voir ici la vidéo explicative 3D : https://www.youtube.com/watch?v=9xrfJHK41bA&t=2s).  Par conséquent, l’outil se déplace toujours de face et jamais latéralement. Cela évite d’endommager les éléments travaillants de l’outil comme le font les interfaces rigides lorsqu’elles poussent les outils d’un côté. Cela s’avère particulièrement bénéfique pour les semoirs dont les éléments travaillants sont couteux et fragiles.

C’est la raison pour laquelle les fabricants de semoirs ne veulent pas que des interfaces de guidages rigides soient utilisées pour avec leurs semoirs. Cela est également un enjeu pour les bineuses. De nombreux fabricants de bineuses dépensent du temps et de l’argent pour renforcer les supports des éléments travaillants pour absorber les efforts latéraux générés par les interfaces rigides. Ce problème se résout avec le DynaTrac.

Une interface de guidage rigide peut également causer des problèmes pour travailler avec des outils profonds ou lourds (butteuse, strip-till, etc.). En général, le mouvement de correction de la position risque de faire plier les dents de l’outil ou de déplacer le tracteur mais pas l’outil, ce qui accroit le problème de précision de travail. Tous ces problèmes sont réglés en utilisant la fonction flottante des bras du DynaTrac avec des outils 3 points.

Des bras flottants ou verrouillés à votre guise

Bien sûr, ces bras peuvent se verrouiller quand c’est nécessaire. Ils peuvent l’être automatiquement (dans les réglages de gestion de fourrière) en utilisation avec outils 3 point quand ils sont relevés pour les demi-tours ou les trajets routiers. C’est aussi le cas par exemple pour trainer des outils avec attelage 2 points qui ont un point de pivot intégré dans la flèche.

En complément de la fonction flottement latéral détaillée ci-dessus, les DynaTrac offrent également une fonction flottement vertical. Cela permet d’avoir le poids de l’outil sur le tracteur quand c’est nécessaire pour améliorer la traction et la précision de conduite. Cela garantit aussi que l’outil soit toujours parallèle au sol. Par exemple, dans un champ avec des pentes, les pneumatiques du tracteur sont plus comprimés d’un côté. Sans la fonction flottante verticale sur l’interface de guidage, l’outil ne travaillera pas à une profondeur régulière ce qui sera pénalisant au semis par exemple.

Comment le DynaTrac est-il piloté pour assurer une grande précision de positionnement de l’outil ?

Un élément clé pour le fonctionnement du DynaTrac est le système de positionnement. Différentes solutions existent ajuster la position du DynaTrac (et donc de l’outil) en temps réel :

Différents usages du DynaTrac

  • Guidage GPS avec signal RTK. Les principales solutions sur le marché (à notre connaissance) sont :
    • Guidage Actif d’Outil chez John Deere
    • True Tracker chez Trimble
    • Smart Steer chez Homburg

Le guidage GPS permet de guider tous les types d’outils sans restriction.

  • Guidage camera : très développé pour guider les bineuses. Laforge propose un kit Vision avec guidage caméra en option avec le DynaTrac. Cela permet d’équiper tous types de bineuse, neuve ou occasion
  • Guidage ultrasons : intéressant pour guider sur du relief comme les buttes de pomme de terre ou en arboriculture lorsque le signal GPS n’est pas bon
  • Guidage palpeurs : principalement utilisé en complément des caméras ou ultrasons pour les cultures comme le maïs lorsqu’elles ont grandi

Envie d’en savoir plus sur notre solution DynaTrac et ses options ? Contactez-nous sans plus attendre !
Découvrez également nos autres articles comme celui dédié au relevage et à la prise de force avant.